Réflexes archaïques

     Les réflexes archaïques sont des mouvements rapides et involontaires issus de notre vie foetale pour certains, permettant au bébé d'assurer des mouvements de survie (téter, ramper...)

Ces réactions instinctives se transforment peu à peu en mouvements volontaires permettant à l'enfant d'acquérir des fonctions motrices et cognitives plus élaborées. Ils ne disparaissent jamais totalement, on dit qu'ils s'intègrent.

     Néanmoins, parfois certains perdurent de façon involontaire ou bien ressurgissent suite à un événement traumatique, de sorte qu'ils créent un parasitage des mouvements, des apprentissages, de la posture...

      70 réflexes ont été recensés, certains sont encore à l'étude. Parmi eux, quelques uns sont fréquemment retrouvés chez les personnes présentant des "troubles DYS-".

       A partir du réflexe d'agrippement illustré dans cette vidéo, il apparaît évident qu'un enfant/adulte n'ayant pas intégré ce réflexe va présenter des tensions musculaires dans les bras s'il doit tenir un crayon dans la main très souvent dans la journée !

       On imagine aussi que le frottement du dossier de la chaise va activer le réflexe de Landau amenant à contracter des muscles du dos et des jambes ; l'enfant aura "la bougeotte" sur sa chaise, l'adulte qui avec le temps aura appris à contrôler ses mouvements présentera par exemple des douleurs de dos...

Ça vous parle ???

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now